logo_forestiers

55 joueurs au pré-camp Forestiers-Citadelles

Par Forestiers d'Amos-mercredi 02 Mai 2018

La Coupe Dodge est à peine chose du passé que déjà, on est en mode 2018-2019 chez les Forestiers d’Amos et les Citadelles de Rouyn-Noranda, alors qu’a eu lieu le pré-camp de sélection combiné midget AAA-midget espoir, le week-end dernier, en présence de 55 joueurs au Complexe sportif Desjardins d’Amos.

Il s’agissait par le fait même du premier contact du nouvel entraîneur-chef des Forestiers, Guillaume Bisaillon, avec les joueurs de l’Abitibi-Témiscamingue.

«Je suis satisfait de l’intensité démontrée par les joueurs, autant sur la glace que lors des séances hors-glace. Les personnes présentes au Complexe sportif Desjardins en fin de semaine ont sans doute constaté dans quelle direction se dirigent les Forestiers pour la prochaine saison. J’avais eu la chance de voir quelques joueurs présents lors de la Coupe Dodge en Outaouais et certains d’entre-eux se sont démarqués lors de ce pré-camp», a d’abord commenté le nouveau pilote qui a dirigé le pré-camp en compagnie de son homologue des Citadelles, Garry Parke.

Guillaume Bisaillon est sorti positif de son premier bain de foule dans l’environnement de la Structure intégrée de développement de l’Abitibi-Témiscamingue.

«J’en profite pour remercier l’organisation des Citadelles pour sa collaboration pendant ce pré-camp, ainsi que nos entraîneurs invités sans qui le camp n’aurait pu se dérouler aussi rondement», a ensuite commenté Guillaume Bisaillon.

Josée Hivon, qui coordonnait la logistique entourant le pré-camp avec Jovette Kistabish et André Belzile, a tenu à remercier les intervenants sur glace qui ont vu à la bonne marche de l’activité printanière: Yann Bouchard, Marc-André Caron, Nicolas Dionne, Yoan Godin-Lépine, Cédric Lachapelle, Vincent Laroche et Jonathan Tousignant-Lapointe.

Sans oublier l’aide de joueurs de l’édition 2017-2018 qui ont contribué à l’encadrement des joueurs, à savoir Zachary Brooks, Sammy Lavoie et Jordan Rochon, en support aux soigneurs Luc «ti-poil» Talbot et Stéphane Bois, toujours fidèles au poste.

-30-

Source:

Marc Désilets, communications

Les Forestiers d’Amos