logo forestiers

Les Forestiers concluent avec deux défaites

Forestiers d'Amos / 08 Fév 2018

Les séries débuteront le 15 février avec un rendez-vous contre les champions du calendrier régulier.

Ce n’est pas faute d’avoir essayé, mais les Forestiers n’ont pas réussi à stopper la machine des Phénix du Collège Esther-Blondin, encaissant deux revers pour terminer leur saison, ce week-end, à Amos. 

Par Martin Guindon – L’Écho abitibien/Le Citoyen de l’Harricana

Vendredi soir, dans une défaite de 4-0, ce fut l’affaire de trois minutes au milieu de la 3e période. Jusque-là, les Abitibiens avaient résisté aux assauts répétés des Phénix, notamment grâce au brio du gardien Thommy Monette, qui a mérité la 2e étoile RDS en vertu de ses 40 arrêts. Mais un relâchement à la 51e minute leur a coûté le match, les Phénix en profitant pour inscrire trois buts rapides.

«Tout allait très bien jusque-là. On a fait preuve d’un peu d’indiscipline, mais on jouait bien en désavantage numérique. C’est dans les huit dernières minutes du match qu’on a tout échappé. On a raté de bonnes chances de marquer, dont deux ou trois échappées, ce qui nous a aussi fait mal», estime l’entraîneur Stéphane Madore. Maximilien Ledoux a inscrit deux buts et une passe pour l’adversaire, alors que le blanchissage est l’œuvre de Philippe Bond, qui a réalisé 25 arrêts.

Une erreur coûteuse

Samedi après-midi, le scénario a été un peu différent. Zachary Brooks (5e) est parvenu à enfin percer le mystère Philippe Bond pour donner les devants 1-0 aux Forestiers avec 6 secondes à jouer au 2eengagement. Le défenseur lasarrois Davely Fortin (5e) a doublé l’avance des locaux en profitant d’un avantage numérique.

Toutefois, une bévue des Forestiers en fin de période, alors qu’ils étaient en avantage numérique, a permis aux Phénix de revenir dans le match, sur le 3e but du week-end de Maximilien Ledoux (8e). Ils ont ajouté deux autres buts en 3e période avant d’insérer le dernier clou dans le cercueil des Forestiers dans un filet désert pour l’emporter 4-2. Quelques minutes plus tôt, William Provost a bien failli niveler les chances en échappée. Kevyn Brassard a brillé devant la cage des Abitibiens, repoussant 46 lancers. Toutefois, c’est le combatif Ludovick Racicot qui a hérité de la 3e étoile du match.

«On y croyait, on y était presque. On a fait une erreur et ça s’est renversé. Mais les gars n’ont jamais lâché. Et nos deux gardiens ont encore fait la job en fin de semaine. Ils sont en grande forme, ce qui est parfait pour rentrer dans les séries. Ils font les arrêts-clés. Il faut mieux profiter de nos chances», a déclaré Stéphane Madore, après le match de samedi.

En dernière place

Avec seulement 7 victoires (comme l’an dernier) et un total de 24 points en 40 parties, les Forestiers ferment la marche dans la Ligue de hockey midget AAA du Québec. Ils doivent maintenant attendre de connaître leur premier adversaire pour les séries menant à la Coupe Jimmy-Ferrari. Quatre équipes pouvaient encore finir en tête du classement, dimanche, et la saison se termine le 11 février.

Privés de trois joueurs

Les Forestiers ont joué sans les services de leur capitaine Zacharie Labrie, toujours blessé, de l’attaquant Émile Lauzon, appelé en renfort par les Foreurs de Val-d’Or et David Marcotte, blessé. Ils ont pu compter sur l’aide de Charles Désilets, des As midget BB de Rouyn-Noranda, ainsi que de Xavier Corbin et Kevin St-Amand, des Citadelles midget Espoir de Rouyn-Noranda.