logo forestiers

Pierre-Charles Crépeault honoré par la Ligue midget AAA

Forestiers d'Amos / 17 Mai 2018

Près d'une dizaine d'années au service pédagogique des joueurs des Forestiers

Pierre-Charles Crépeault a vu ses neuf années d’implication à titre de conseiller pédagogique avec les Forestiers d’Amos soulignées par la Ligue de hockey midget AAA du Québec, qui lui a remis un Prix Reconnaissance lors du Brunch des champions, le 6 mai à Laval.

Par Martin Guindon – L’Écho abitibien/Le Citoyen de l’Harricana 

«Le hockey a toujours été une passion pour moi, alors ça n’a pas été très difficile de m’impliquer à ce niveau. J’ai vraiment aimé ça. J’ai fait de belles rencontres en neuf ans. Il y a beaucoup de joueurs avec qui je suis demeuré en contact. Il y en a toujours qui nous marquent plus que d’autres et on en marque aussi certains à l’inverse. Mais c’est le temps de passer à autre chose», a souligné l’Amossois, en entrevue.

Un produit des Comètes d’Amos, Pierre-Charles Crépeault a rejoint l’organisation des Forestiers à la saison 2009-2010, en acceptant un poste d’enseignant en éducation physique à La Forêt. À titre de conseiller pédagogique des Forestiers, il vient en support aux élèves-athlètes sur le plan académique en plus d’assurer le lien entre l’école et la Ligue midget AAA.

«J’achemine les différents documents demandés par la Ligue, comme les bulletins à chaque fin d’étape. Je dois m’assurer que les élèves de niveau collégial sont inscrits à temps plein et assistent à leurs cours. Je dois aussi tenir la Ligue informée au niveau disciplinaire. Si un joueur est suspendu à l’école, il doit aussi purger un match de suspension au hockey», précise-t-il.

La personnalité académique

Le conseiller pédagogique doit aussi choisir chaque année la personnalité académique de l’équipe. Sont éligibles les athlètes qui n’ont pas subi d’échec, qui présentent une moyenne supérieure à 75 %, qui s’impliquent, qui affichent un comportement exemplaire et qui possèdent des connaissances générales ainsi qu’une belle personnalité.

«Je forme un comité avec des enseignants et on fait des entrevues avec les joueurs. On choisit le meilleur représentant pour l’équipe. Il gagne une bourse de 1000 $, et devient candidat pour le titre de Personnalité académique de l’année. On le prépare pour le week-end de la personnalité académique, où les candidats de chaque équipe participent à différentes épreuves. Un comité de la Ligue choisit ensuite un gagnant qui recevra une autre bourse de 1000 $ au Brunch des Champions», indique Pierre-Charles Crépeault, qui a vu Sacha Harnois remporter les grands honneurs en 2011-2012.

Responsable académique

Pierre-Charles Crépeault a aussi agi à titre de responsable académique du programme Sport-Études auprès de l’école secondaire d’Amos. Cette année, il avait la responsabilité d’élèves athlètes en natation, en vélo et en patinage artistique.

«C’est plus un rôle de communications entre l’école et les parents. Deux fois par année, je produis une fiche de renseignements pour les parents sur l’aspect académique. Si l’élève a des difficultés, je lui trouve du temps de récupération. Si c’est comportemental, je peux intervenir avec l’enseignant. Je suis là pour m’assurer que le cheminement scolaire se passe bien. C’est un programme Sport-Études, alors la dimension études occupe une place importante», fait valoir Pierre-Charles Crépeault.

Trois joueurs en nomination

Cette année, trois joueurs des Forestiers étaient en lice pour un prix au Brunch des Champions de la Ligue midget AAA, mais ils sont rentrés bredouilles. Le capitaine Zacharie Labrie (La Sarre) était la personnalité académique des Forestiers. Le Valdorien Émile Lauzon était en lice pour les trophées Patrice Bergeron (gentilhomme) et Martin St-Louis (4e étoile). Le Lasarrois Davely Fortin et le Valdorien Marc-André Rehel étaient quant à eux candidats au Prix Dany Dubé remis à l’attaquant et au défenseur s’étant les plus améliorés sur le plan technique.